Talons aiguilles

Aller en bas

Talons aiguilles Empty Talons aiguilles

Message par lénageoires le Dim 13 Oct - 15:09

Après des années d'absences, Becky Del Paramo, une célèbre chanteuse, retrouve sa fille à Madrid. Cette dernière, Rebecca, est marié à l'un de ses anciens amants, Manuel, qui se fait assassiner quelques jours plus tard. Une enquête prend alors lieu, jusqu'à ce que Rebecca annonce, lors de la présentation du journal télévisé, qu'elle est l'auteure de ce crime.

Dans cette oeuvre, Almodovar joue avec les apparences; autant on peut voir directement qui est Rebecca dès le début du film: tailleur, coupe au carré, talons, maquillage parfait, lunettes et sac Chanel; autant certains personnages peuvent nous tromper, tel est le cas de Letal. Mais même si grâce à son apparence Rebecca paraît sûre, on remarque tout au long du film que c'est une femme très sensible, et sans trop de confiance en elle.
Le réalisateur aborde ici la sexualité, la transsexualité, ainsi que met en avant les femmes (c'est une des caractéristiques d'Almodovar), les deux personnages principaux sont des femmes et leur beauté et leurs sentiments sont vraiment mis en avant, ce que je trouve très bien!
Le film traite aussi de la relation mère/fille, souvent compliqué, comme on peut le voir ici.
Almodovar utilise un décor très coloré, cette image en témoigne:[Talons aiguilles Featured_talons-aiguilles-almodovar-1050x579, mais aussi de nombreux gros plans afin de montrer les émotions et les sentiments des personnages, comme par exemple les larmes qui coulent sur les joues, élément que l'on retrouve souvent dans le film.
Le talon aiguille est aussi un élément récurrent, il donne son nom au titre de l'oeuvre, c'est un accessoire de mode très féminin (encore référence aux femmes), qui peut-être interprété comme un objet de désir et de fantasme mais sa forme fait aussi penser à un revolver, comme on peut le voir sur l'affiche du film.
Ce film, plutôt chamboulant, est un mélange entre drame et policier, et amène à se poser des questions. J'ai trouvé l'intrigue un peu complexe mais ce que j'ai beaucoup aimé est la bande-son: le moment où l'on entend "Piense en mi" de Luz Casal que chante Becky, la mère de Rebecca, pendant que celle-ci est en prison est très émouvant.

lénageoires

Messages : 12
Date d'inscription : 15/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum