Au nom de la terre de Edouard Bergeon

Aller en bas

Au nom de la terre de Edouard Bergeon Empty Au nom de la terre de Edouard Bergeon

Message par MARTINP le Dim 3 Nov - 18:00

Samedi 19 octobre, je suis allée au cinéma CGR de Blagnac voir Au nom de la terre, un film qui montre la dureté du travail d’agriculteur à travers le personnage de Pierre JARJEAU (joué par Guillaume Canet qui a dû porter une calvitie pendant le tournage du film, quel courage!).
Loin d’une fiction, je dirais limite de c’est un film documentaire et biographique car l'histoire de Pierre n’est d’autre que celle du père du réalisateur Edouard Bergeon se qui fait que le film sonne juste et dégage énormément d’émotion.
L’histoire parle donc de Pierre, fermier. Il veut produire plus, est endetté, utilise des pesticides et finalement ne prend plus soin de ses bêtes. C’est à se moment là que cela devient tendu avec sont père notamment quand il tend à Pierre l’une de ses poules ( qui franchement font peinent à voir ) en lui demandant s’il en été fière : on voit deux générations se confrontées, l’ancienne qui était la plus naturelle possible et la nouvelle qui veut produire toujours plus; tout ça nous fait réfléchir sur les produits que nous consommons et à l’avenir de l’agriculture.
C’est ainsi que l’on assiste à la décente au enfer de Pierre, se qui le mène à la folie, il pense qu’il n’y a plus aucun espoir pour sa ferme.Toujours dans cette dimension dramatique, il y a Veetle Baetens qui incarne la femme de Pierre et Anthony Bajon qui, lui, joue le rôle de leur fils :deux personnages courageux qui subissent les comportements de Pierre (qui fait des crises de folie et tombe dans la dépression) et qui incarne l’espoir, comme dans cette scène où le fils dit qu’il reprendra la ferme mais que Pierre lui répond que c’est ridicule ou l’épouse qui se démène à payer les dettes. Tout le long du film on une lourde tension jusqu’au rebondissement final qui nous tétanise.
Cette histoire touche malheureusement beaucoup d’agriculteurs aujourd’hui (un suicide par jour en France) et je trouve qu’il a très peu eu de film de se genre et que par rapport à eux Au nom de la terre est une vrai histoire et non une fiction.
Après le visuel est magnifique (les paysages de campagne avec des champs à perte de vue) et pareille pour les musiques avec un mélange de violon et de piano.
Un film à découvrir sans hésiter, mais attention il est très plombant donc à éviter de regarder en étant dépressif.

MARTINP

Messages : 3
Date d'inscription : 18/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum