Joker / Todd Phillips

Aller en bas

Joker / Todd Phillips  Empty Joker / Todd Phillips

Message par Lisalami le Lun 28 Oct - 20:20

Joker / Todd Phillips  Picsar10

Cette histoire n’est pas celle du célèbre héros de la ville fictive de Gottam City, Batman, mais bien de son ennemi numéro un : le Joker. Le film Joker nous  introduit dans le Gottam City des années 80 où, alors, règnent misère, ordure, violence et danger. Pas de super héros pour sauver ceux en difficulté à l’horizon dans cette ville cruelle. Le fameux Joker n’était encore que, Arthur, un simple type presque ordinaire dans une grande ville dangereuse. Mais, au fil du film nous pourrons voir comment ce « drôle » de bonhomme deviendra le tristement célèbre Prince du Mal : le Joker.

Joker / Todd Phillips  Picsar11

Après Nicholson pour Burton ( Batman, 1989 ), après Heath Ledger pour Nolan ( The Dark Knight : Le Chevalier noir, 2008 ) , et après Jared Leto pour David Ayer ( Suicide squad, 2016 ) c’est au tour de Joaquin Pheonix de se prêter au jeu pour Todd Phillips. Perdant plus de 20 kg pour ce rôle qu'il voulait à tout prix, Joaquin Pheonix s'est surpasser pour son interprétation du Joker.  
Il aura galéré à trouver comment imiter l’illustre rire machiavélique du méchant, manquant même de ne pas avoir le rôle. Il s’inspirera des danseurs des années 50 pour les danses flippantes et bizarroïdes du clown avec l’aide d’un chorégraphe Michael Arnold.

Joker / Todd Phillips  Picsar12

Et enfin Todd Phillips nous aura livré une histoire totalement originale, ne s’appuyant sur aucune BD pour narrer les aventures tordues du pré-diabolique criminel de Gottam City. Il aura su retranscrire  l’atmosphère glauque et effrayante du personnage principal. Il aura su mêler l’angoisse et la tristesse, la peur et la mélancolie, la pitié et l’horreur dans un seul et même film.La bande musicale contribue à semer le trouble dans l’histoire, avec des chansons mélodieuses, tirées des films et émissions télé des années 50, qui contrastent avec l’univers sombre et désenchanté de la ville, et de la vie d’Arthur Fleck.
Phillips aura su créer, sans doute, l’un des plus hallucinant Joker et c’est en partie grâce à Phoenix qui nous aura dévoilé une interprétation monstrueusement déroutante qui, qui sait ?- lui fera peut-être gagner un Oscar.
Lisalami
Lisalami

Messages : 2
Date d'inscription : 18/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum