Voir le deal
9.99 €

Analyse Breakfast Club // John Hughes

Aller en bas

Analyse Breakfast Club // John Hughes Empty Analyse Breakfast Club // John Hughes

Message par Timéo le Mar 19 Nov - 20:42

Breakfast club est une excellente surprise. C'est bel et bien le meilleur teen-movie qu'il m'ait été donné de voir, il a été réalisé en 1985 par John Huges, qui est par ailleurs décédé en 2009.

Breakfast club raconte l'histoire de 5 adolescents ne se connaissant pas qui doivent passer un samedi en retenue sous la surveillance d'un professeur peu sympathique et extrêmement carré.

C'est sur ce pitch de base extrêmement simple que John Hughes va faire un film quasi révolutionnaire dans les thèmes qu'il aborde et les nombreuses critiques a propos de l'école et de la cellule "d'enfermement" familiale et sociale.

Au départ les 5 jeunes sont en voiture, amenés par leurs parents respectifs. Il y a le rebelle/délinquant, le sportif, la grosse tête, la jolie fille à papa et la "cinglée"/mystérieuse. C'est là qu'on voit l'intelligence du scénario de Hughes, car au fur et à mesure du temps, ces caricatures vont le devenir de moins en moins, elles vont acquérir de la consistance car Hughes démontre que les gens deviennent des formes de caricatures à cause de la pression mise sur eux par leurs parents, leurs amis et le milieu scolaire bien entendu.

L'école dans son entièreté (et même si ce film est américain) en prend pour son grade. Le système scolaire est incarné dans ce film par le professeur Vernon, seul représentant du professorat (décédé également en 2006); Lui aussi est une caricature, mais vous en avez rencontré durant votre parcours scolaire ou à votre travail. Les petits chefs, les juges,... . Avec cette description, du professeur vous comprendrez que l'école n'a pas le beau rôle ce qui n'est que justice au final. Je trouve également intéressant que l'éveil, la compréhension, leur ouverture aux autres, et leur libération ne vienne pas d'une bonne âme ou d'un maître quelconque, mais de la bande elle même, du groupe. C'est ce petit coté qui m'a plu aussi. Vous comprendrez donc que mon préféré de la bande soit le rebelle grande gueule, car sans lui, personne n'aurait probablement commencé à parler, il a été l'élément déclencheur, mais tout le reste du casting est bon. Le film n'est évidemment pas sans certains clichés, mais c'est difficile de ne pas tomber dedans quand l'idée même du cliché fait partie du but du film

Sous ses dehors de petit teen-movie, Breakfast Club est un film intéressant qui pose des questions pertinentes sur notre modèle d'éducation mais également sur nos propres comportements et qui est plus qu'agréable à regarder.

J'ai, pendant 1h30 été particulièrement captivé et ai eu l'impression de moi-même faire partie de la troupe, alors, je vous recommande fortement d'aller voir Breakfast Club et de pendant une heure, faire partie d'une bande déjantée, le Breakfast Club.

La bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19446974&cfilm=42399.html

Gallyot Timéo

Analyse Breakfast Club // John Hughes 51mjds10

Timéo

Messages : 10
Date d'inscription : 17/09/2019
Age : 14
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum